* Alimentation: l'Equilibre Acido-Basique

Bonjour à toutes et à tous
Un petit billet pour clarifier le mécanisme d'acidose dans l'organisme, qui pourra (je l'espère) vous éclairer sur le lien entre alimentation et pathologies diverses.

Qu'est-ce donc?
Pour commencer il faut savoir que notre sang à tous a un pH (système de mesure que la quantité d'acide dans un liquide) de 7.4.
un pH de 1 est très très acide (acide chlorhydrique par exemple) et un ph de 14 est très très alcalin (on dit aussi basique) comme la soude. Entre les deux, le "neutre" est à 7.
Quelques petits exemples de pH ci-dessous:

Bon, donc notre sang est légèrement alcalin puisqu'il est à 7.4 (j'espère que vous me suivez toujours).
Lorsqu'on mange ou boit des aliments qui lorsqu'ils entrent dans l'organisme génèrent de l'acide, le corps (dont le but est de conserver absolument le pH du sang à 7.4 sous peine de mort) va essayer de mettre en oeuvre tout ce qu'il peut pour neutraliser ces acides et revenir à la normale (homéostasie pour les cruciverbistes). Il essaye de conserver son "Equilibre Acido-Basique".
Attention a ne pas faire d'amalgame entre la SAVEUR ACIDE et ACIDIFIANT: le citron est acide au goût mais ne crée pas d'acide dans le corps. Le Coca (encore lui) n'est pas acide au goût mais c'est un super acidifiant du corps.

Comment ça marche
Pour détruire les acides, le corps va majoritairement utiliser des minéraux (notamment le calcium) qu'il va aller puiser là où il y en a (devinez où il va aller puiser le calcium: dans les os et les dents).
Donc on se déminéralise et, notamment, on se décalcifie. L'autre mécanisme de l'organisme pour piéger les acides quand il ne peut pas les détruire est de les enrober de gras (obésité etc..).
Là vous m'arrêtez en me disant que puisque la réparation du corps contre l'acide nécessite du calcium, on va boire du lait pour résoudre le problème.
Malheureusement le lait est acidifiant (les fromages aussi et les yaourts encore plus) et le calcium ingéré va être utilisé pour contrer les effets acidifiants du lait que vous venez de boire.
Sans compter que le calcium du lait n'est pas biodisponible (sous une forme utilisable par l'organisme) contrairement au calcium contenu dans les épinards, le chou, l'oignon et le cresson (liste non exhaustive). Une large portion de nos pathologies modernes découle de cette perte d''équilibre: fatigue, hypertension, inflammations ...

Alors les aliments acidifiants, c'est très simple, ce sont TOUS les produits à base de céréales, le café et le thé, l'alcool, les viandes et le poisson, les laitages et les sucres (ça fait déjà pas mal de choses). Donc, désolé pour les fans du bio, votre petit pain merveilleux à la farine d'épeautre bio et au kamut acidifient le corps.
Autres facteurs d'acidification rapide: le stress, le sport excessif et le tabac.
Pour l'exemple: le cadre d'entreprise stressé au travail, qui fume (même modérément), mange à la cantine un menu dit "normal" et va passer ses nerfs en allant courir une heure le soir est fort probablement
en acidose (excès d'acide).

Que faire
Mangez des aliments qui alcalinisent et le corps va les utiliser tout d'abord pour détruire les acides qui traînent, puis pour réparer les dommages collatéraux de ces acides (réparation de la paroi intestinale notamment).
Ce qui veut dire des LEGUMES et des FRUITS majoritairement (voir la liste plus bas) mais pas que ça (ouf).
Les légumes et fruits sont pris idéalement Bios (pas besoin de rajouter des pesticides) et Crus (pour avoir les enzymes, vitamines et autres bonnes choses qui disparaissent à la cuisson)
Les graines germées sont également très bénéfiques (et très riches en tout). Si vous prenez des légumineuses (pois chiches, lentilles) achetez les non cuites et mettez les à tremper dans de l'eau froide la veille comme si vous vouliez les faire germer. Le processus de germination diminue l'impact acidifiant.

Attention au bémol: le corps à parfois besoin d'aliments acidifiants, notamment pour détruire certaines molécules qu'il a du mal a détruire sans "acide" justement. Donc pour commencer à vous régénérer, un ration de 20 % d'aliments légèrement acidifiants et de 80% d'aliments alcalinisants est un très bon début. Ensuite on peut monter à 10% acidifiant et 90% alcalinisant.

Dans tous les cas ne PAS faire de changement brutal de régime alimentaire: incorporez plus de salades dans votre alimentation par exemple, constatez (ou pas, au début) les bénéfices. Eduquez votre goût aux légumes. Je tiens d'ailleurs à dire que manger des légumes et des fruits ce n'est pas "chiant" (désolé pour le terme).

Personnellement je conseille les livres (et les cours de cuisine saine) de Brigitte Mercier-Fichaux ( www.brigitte-mercier-fichaux.fr ) qui est naturopathe à Rennes, car j'ai eu le plaisir de l'avoir comme professeur et je connais son approche alimentaire. Après il y a évidemment sur le sujet foule de livres, blogs, sites etc... de très grande valeur.
Mais l'important dans tout ça c'est de vous écouter et d'éduquer votre goût des choses saines et de reprendre votre santé en main sans attendre que quelqu'un (devinez qui) décide à votre place.
Et contrairement à l'idée reçue à force de traîner dans les jupes de la médecine classique (qui fait aussi des merveilles mais clairement pas sur le plan alimentaire), on n'est pas une statistique mais un être unique avec des besoins uniques qu'il faut découvrir. Donc si vous avez une pathologie intestinale et que votre voisin a la même pathologie, même si les grandes lignes de soin alimentaire seront proches, les petits détails restent au ressenti de chacun: écouter son corps (en plus ça vous aidera à manger plus lentement ^^)

Je copie ci-dessous la liste des aliments en fonction de leur effet sur l'organisme (source: http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=equili... )
Je ne suis pas d'accord sur tout mais c'est toujours mieux que de manger au MacDo.